Skip to content

Joues de boeuf braisées façon “Daube”

POUR 6 PERS:

PREPARATION : 45 min + 2/3 h de cuisson

INGREDIENTS:

  • 3 joues de boeuf (1,5 kg environ, faut compter en tous cas une joue pour deux personnes)
  • une bouteille de vin rouge bon et un peu corsé (75 cl)
  • 50 cl (500 g) de bouillon de boeuf (dans l’idéal maison)
  • 4 carottes
  • 3 oignons
  • 3 gousses d’ail
  • 2 c à s de concentré de tomate
  • 2 feuilles de laurier et/ou 4 branches de thym ou un bouquet garni
  • farine
  • huile d’olive vierge extra ou beurre
  • sel et poivre
  1. Couper (ou faire couper par votre boucher) les joues en cubes de taille moyenne. La veille, faire mariner une nuit la viande dans un récipient plat à bord haut (type plat à gratin), recouverte de vin avec les feuilles de laurier, l’ail dégermé et les carottes coupées en gros tronçons.
  2. Le lendemain, préchauffer le four à 170°C. Émincer les oignons. Retirer les joues de la marinade et les fariner légèrement. Dans une grande cocotte en fonte (ou casserole à fond épais avec couvercle qui puisse passer au four), chauffer 3 c à s d’huile ou bien 60 g de beurre ajouter les joues et les faire un peu dorer. Retirer le viande et réserver.
  3. Dans la même cocotte, ajouter un peu de beurre et faire revenir les oignons puis ajouter les carottes et l’ail sortis de la marinade. Laisser un peu colorer en mélangeant puis ajouter le concentré de tomates et la viande. Saler poivrer puis ajouter le vin et le bouillon. Porter à frémissement, mélanger puis enfourner la cocotte (avec son couvercle) pendant 2 à 3 heures (le jus doit avoir un peu réduit et la viande doit devenir tendre). Retirer le couvercle et laisser encore au four pendant 30 minutes environ.
  4. Retirer la viande de la cocotte et filtrer le jus. Laisser réduire ce dernier d’au moins un tiers. Servir la viande chaude avec son jus accompagnée d’une purée maison ou autre.

Certes, ce plat est long en terme de préparation et de cuisson mais c’est le prix à payer pour déguster une viande confite, en sauce, à la française 😉 Selon moi, filtrer le jus pour n’avoir que la sauce bien concentrée une fois réduite, fait toute la différence 🙂  La daube est un grand classique et c’est tellement bon et réconfortant en particulier pendant les périodes de grand froid…. Je remercie une nouvelle fois Edda pour cette grande recette:-)

Show comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *